Autres infractions

Hormis la violence physique, sexuelle ou domestique, il existe d’autres types d’infractions, pour lesquels vous pouvez demander le soutien de l’aide aux victimes.

Titelbild - Autres infractions

Si vous, des personnes de votre famille, ou de votre entourage, avez été victimes des infractions suivantes, vous pouvez vous adresser à l’aide aux victimes :

  • Menace
  • Chantage
  • Enlèvement ou prise d’otage
  • Harcèlement obsessionnel  / Cyber-harcèlement : vous êtes harcelé ou terrorisé par quelqu’un, par exemple sur les réseaux sociaux, ou par des appels téléphoniques incessants, ou des menaces à votre encontre ou à l’encontre de votre famille, ou vous avez été suivi ou surveillé de façon répétée à votre lieu de travail ou à votre domicile.
  • Traite des êtres humains / prostitution forcée : vous êtes venu-e en Suisse suite à une fausse promesse (p. ex.: de mariage ou de travail) et vous vous retrouvez maintenant exploité-e économiquement ou sexuellement. Vous êtes par exemple forcé-e de vous prostituer sous la contrainte ou la menace ou encore exploité-e dans le travail domestique ou agricole.
  • Transmission de maladies : vous, ou une personne de votre entourage, avez été contaminé sciemment ou par négligence par une maladie (p. ex.: virus du sida).

Tous les centres de consultation pour l’aide aux victimes se trouvent ici

Si votre cas ne figure pas dans ceux mentionnés ici, ou si vous n’êtes pas sûr que l’aide aux victimes soit le bon endroit auquel vous adresser, nous vous recommandons de prendre contact malgré tout. L’aide aux victimes vous indiquera dans tous les cas quel service est susceptible de vous aider.

Plus d’informations sur la consultation pour l’aide aux victimes

Liens

Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes: Feuilles d’informations Harcèlement obsessionnel

Prévention suisse de la criminalité > Stalking

Prévention suisse de la criminalité > Traite des êtres humains